Voyance voyance mediumnite
Astrologie astrologie; astrologue vosges
Numérologie numerologie; numerologue
Tarots cartomancie; tarot de marseille
Spiritualité spiritualite
Bien-être bien-etre; medecines alternatives


Ego quand tu nous tiens
Comment a-t-on pu me faire ça à moi ? dira l'égo. C'est certain, il l'a fait exprès! C'est un manque total de respect ! De toute façon à part me critiquer ! Que les gens peuvent être jaloux, c'est dingue ! On l'a tous pensé un jour, même si on a appris à se recentrer sur sa propre estime de soi.


L'égo s'offusque rapidement, s'indigne de manière fulgurante et ressasse en permanence des affronts imaginaires. il pense à la place de l'autre et projette souvent ses propres schémas de pensée sur autrui.

Comment a-t-on pu me faire ça à moi ? dira l'égo. C'est certain, il l'a fait exprès! C'est un manque total de respect ! De toute façon à part me critiquer ! Que les gens peuvent être jaloux, c'est dingue !

On l'a tous pensé un jour, même si on a réussi entre temps à ne pas prendre à son propre compte toutes les attaques et se recentrer sur sa propre estime de soi.

Le souci c'est que généralement quand l'égo chante à votre oreille, la paranoïa danse devant vos yeux.

En consultation, ce type de phrases est très fréquente. Tout l'art du médium est à la fois de trier ce qui est du côté de la raison ou de l'exagération. Attention trier, ne veut pas dire nier le ressenti bien réel de la personne qui vient s'asseoir en face de vous.

Trier veut dire apaiser, museler cet égo qui provoque des douleurs. Les blessures de l'égo proviennent à mon sens de deux sources : l'orgueil enraciné et le manque de confiance en soi. Parfois les deux sont liés : c'est parque que l'on fait un complexe d'infériorité qu'on le planque bien vite derrière un complexe de supériorité.

Qui n'a pas été blessé un jour par des propos ? Sans doute tout le monde. Y compris moi bien évidemment. Bien évidement que certains propos sont conférés sciemment pour atteindre leur cible. La nature humaine est ainsi faite.

Il fut un temps où je vacillais à chaque propos médisant (sans doute mon histoire personnelle ). Je me torturais l'esprit en me demandant porquoi. Mon égo était blessé. Mais je n'avais pas encore appris à nourrir mon esprit et surtout ma propre estime de moi.

Petit à petit, douloureusement j'ai apprivoisé la solitude, puis l'idée que je pouvais me débrouiller seule. De là a commencé mon apprentissage de ma force intérieure. N'ayant plus autant besoin de l'assentiment des autres, leur regard a pris de moins en moins d'importance.

Au plus je réussissais à maintenir mes objectifs, au plus je prenais confiance, et au plus je m'aimais. En apprenant à m'aimer et à m'écouter, la parole des autres ne m'effrayaient plus et je pouvais donc apprendre à les écouter.

j'ai ainsi appris à faire la distinction entre un avis exprimé et une critique mal intentionnée. On apprend par le coeur que chaque personne peut avoir des croyances différentes sans pour autant mépriser les vôtres.

On ne peut demander personne de boire comme du petit lait chacun de vos paroles et il faut donc apprendre à rencontrer des personnes qui ne soient pas de votre avis.

En consultation j'essaye donc aussi de faire comprendre cela afin d'apaiser la personne. Ce que tu as pris pour une critique était peut-être simplement un avis. Même si cela a pu être dit maladroitement.

C'est souvent parce que l'on se sent indigne d'intérêt ou que l'on ne croit pas en sa propre valeur
( compétences professionnelles, personnelles, maternelles) que l'on accorde du crédit à ce que les autres disent en mal, car quelque chose au fond de vous y croit aussi. J'essaye d'attirer leur attention là-dessus.

On a parfois une telle soif de reconnaissance, que tout ce qui vient à l'encontre de notre démarche, nous fait mal. On se croyait presque arrivé, on se croyait aimé, apprécié, reconnu et puis un caillou vient se loger dans notre chaussure. Ce caillou là on le déteste.

Là encore pas d'hypocrisie. Qui n'apprécie pas d'être apprécié pour son travail ou ce qu'il est. Mais voilà la vie est ainsi faite, il y aura toujours des échecs et des déceptions qui se profileront à l'horizon, des personnes que vous n'intéresserez jamais. Si vous aimez qui vous êtes et ce que vous faites, ne vous posez pas tant de questions, continuez.

Continuer ne veut d'ailleurs pas dire ne pas se remettre en questions, car après tout, le caillou est peut-être un signal d'alarme. Il y peut-être quelque chose que vous exprimez inconsciemment qui déclenche ce type de réactions. Ca vaut la peine d'y réfléchir.

Mais en plus de se sentir blessé, la rancoeur s'accumule aussi. Cette rancoeur empoisonne vos relations et votre propre jugement. La rancoeur adore jouer de belles mélodies entrainantes pour que la paranoïa puisse danser. C'est un ballet sans fin.

D'autre part, quand mon guide me répond, je m'aperçois souvent que certes le consultant a été blessé mais souvent le fauteur de troubles n'en n'était pas vraiment conscient. Il a répondu ou agi, mû par une sorte d'instinct de préservation personnelle, pas forcement par méchanceté consciente pure. Et souvent cela fait une énorme différence pour ceux qui viennent me voir.

Et quand bien-même ces paroles désobligeantes, ces coups bas seraient délibérés, la confiance en soi reste un merveilleux rempart.

Comme dans une meute on attaque toujours le plus faible, le plus susceptible de vaciller. Et par ailleurs, sachant ce que vous valez, les paroles désobligeantes ne vous font certes pas plaisir, mais ils ne vous atteignent plus profondément, voire ne nous atteignent pas. Dans certains cas, cela peut même bien vous faire rire.

Ensuite, l'estime de soi saine, la confiance en soi dégage une vibration qui vous protège plus facilement des attaques répétées.

Quand à ceux qui ont un égo surdimensionné tout autant que leur orgueil, je crains qu'ils n'écoutent personne. Pas même leur petite voix intérieure, leur lumière intérieure qui n'a pas besoin de l'égo pour se sentir unique. Ils se sentiront toujours très vite blessé, attaqué, victime de jalousie, victime du destin, ou la proie de l'injustice, toujours dans une sorte d'agressivité latente. Ce sont souvent les événements de la vie qui les recadrent.




coaching spirituel

Coaching spirituel

Le coaching spirituel n'est pas à proprement parler de la voyance


Je veux un coaching spirituel

Tarot psychologique tarot de marseille

Tarot psychologique

Le tarot psychologique pour qui sait l'utiliser est un outil qui permet de bien se réfléchir ou réfléchir aux situations. Au-delà de la diviantion, il nous aide à plus de cheminement intérieur.


Je veux ma séance de tarot

référentiel de naissance tarot de marseille

Référentiel de naissance

Le référentiel de naissance est un outil thérapeutique ou maieutique de développement personnel qui permet de dénouer conflits relationnels personnels ou encore internes. Le tarot de marseille est à lui seul un outil miroir qui permet de faire remonter à la conscience ce que l'âme elle, sait déjà.


Je veux mon référentiel




Google Plus0 Twitteremail

Votre avis sur l'article Ego quand tu nous tiens






Je suis un être humain

I'm a Stupid Spam-Robot

Commentaires sur : Ego quand tu nous tiens

Catherine le 28/08/2015
Comme il est juste votre texte Angélique :)
Mille mercis pour ce partage inspirant

Angélique Deprets


medium vosges voyant vosges

Medium - Astrologue - Tarologue

Medium depuis 20 ans et dans les vosges sur Epinal depuis 10 ans, j'exerce la voyance avec foi et conscience. Foi en mes guides et conscience que la mediumnité est un don précieux qui ne se conserve que si l'on se respecte soi et la personne qui demande votre aide.
Astrologue par passion depuis l'âge de 25 ans je pratique l'astrologie médiévale. Je vous explique votre thème astrologique soit par téléphone soit directement à mon domicle dans les Vosges sur Epinal

Contact


3 rue du Gayeton Epinal
Vosges
88000
03 29 43 14 05
info@maat-voyance.com