Voyance voyance mediumnite
Astrologie astrologie; astrologue vosges
Numérologie numerologie; numerologue
Tarots cartomancie; tarot de marseille
Spiritualité spiritualite
Bien-être bien-etre; medecines alternatives


Horoscope sagittaire 2016
Horoscope sagittaire 2016 : décan par décan : amours, travail, vie sociale, bien-être


Horoscope sagittaire 2016 : climat général



Le duel entre Uranus et Pluton qui a déstabilisé la planète, nos sociétés et nos vies depuis 2012 s'estompe lentement et jette ses derniers feux à la fin de l'hiver 2015-2016.

Des bouleversements et des prises de conscience indispensables, parfois chèrement payées, sont liés à ce phénomène planétaire. Ce difficile transit nous a invités, bon gré mal gré, à changer nos comportements, notre approche du monde, de l'humain et des structures profondes qui régissent nos grands systèmes, qu'ils soient politiques, économiques ou religieux. Place maintenant au cycle Saturne-Neptune qui, depuis l'automne 2015, influence la forme que prendront nos révolutions et le sens profond à donner finalement à notre évolution !

Pas question de se tromper ou de sacrifier en 2016 à la facilité, il faudra dépasser nos différences, vaincre nos peurs, de l'autre notamment, et ne pas baisser les bras devant l'ampleur de la tâche. À nous en 2016 de relever la tête pour faire face plutôt que de nous résigner à l'impuissance. Le défi de 2016 ? Rassembler nos forces, nos intelligences et nos cœurs pour édifier, contre vents et marées, une autre vision du monde. Il faudra promulguer des lois qui garantissent la liberté pour chacun et le respect de tous, nous éloigner du tumulte et de la confusion des genres, des amalgames et d'une certaine sinistrose ambiante pour naviguer confiant et, surtout, ensemble vers le cap de bonne espérance.

Il faudra, pour atteindre notre but, contenir les tensions et de possibles implosions, la grogne populaire liée à une crise qui a ébranlé l'édifice social. Le manque de perspectives plombe notre jeunesse et nourrit les idéologies fanatiques issues du désespoir, il faut donc tenter de réconcilier les extrêmes, de repenser des règles susceptibles d'unir plutôt que de diviser, d'instruire plutôt que parer au plus pressé et surtout... s'armer de patience !

C'est en effet un cycle lent qui va donner le ton de l'année ! Pas question, en 2016, de chercher à passer en force à nos risques et périls, d'imposer des lois sans concertation préalable. Saturne parle d'autorité mais si elle cherche à gouverner sans partage, l'austère planète se heurtera à la puissance de Neptune, dieu des océans et Maître de l'infini, qui ruinera ses efforts comme la mer détruit les châteaux de sable, sans état d'âme.

Il est donc temps en 2016 d'étayer solidement nos propositions et de viser haut, de croire en l'inspiration et en l'amour pour bâtir ensemble un monde nouveau, œuvrer pour porter nos rêves et les concrétiser dans la solidarité et la sagesse des peuples plutôt que dans l'ignorance des fous.

Si 2016 nous demande de nous mobiliser pour croître, grandir et, bientôt, nous épanouir, l'année nous invite à retrousser nos manches, à ignorer les prophètes de malheur qui nous garantissent le pire. Il est temps de nous concentrer sur le travail à faire et sur les idées à promouvoir pour ouvrir un nouveau champ de possibles car, assurément, cette année de labeur mettra nos nerfs à rude épreuve mais va surtout s'avérer décisive pour passer d'un côté à l'autre de la crise.
La fin de l'année (décembre 2016) devrait en effet nous permettre d'aller de l'avant, d'ouvrir les écoutilles sur un monde qui pourrait bien nous plaire ! Affaire à suivre en 2017 et à anticiper en misant, pour 2016, sur le lien plutôt que la fracture, la patience plutôt qu'une tendance à juger et à condamner trop vite et l'ouverture du cœur plutôt que l'étroitesse d'esprit qui nous éloigne toujours de notre grandeur d'âme !

Croire en l'amour ? Voilà l'énorme et magnifique défi qui nous permettra en 2016 de passer de l'ombre... à la lumière.


Horoscope sagittaire 2016 : vos amours



En quête de votre vraie identité
Depuis fin décembre 2014, Saturne s'est immiscé dans votre signe et vous pousse peu ou prou dans vos retranchements. Pas question de verser dans l'insouciance, de prendre la vie à la légère Angelique mais bien de vous colleter à la réalité pure et dure afin de déterminer au final qui vous êtes vraiment, en dehors du regard que portent sur vous vos proches. Un devoir de rigueur qui vous oblige à vous recentrer sur l'essentiel et vous éloigne d'une vision trop romantique et édulcorée du monde qui vous entoure. Une période qui ne vous incite guère à privilégier la facilité, sans doute parce que vous ressentez confusément que ce que vous faites, dites et pensez actuellement déterminera votre avenir et comptera dans l'élaboration de vos bases futures. Certes, depuis mars 2011, Uranus tend bien à titiller votre envie de changement. Vous aspirez à changer de disque ou de partenaires, vous souhaitez épicer un peu votre vie privée ou booster votre duo en instaurant des règles ou rôles moins conventionnels entre vous et l'élu. Si vous êtes en quête de l'âme sœur, pas question de vous contenter d'idylles tièdes, vous privilégiez les histoires exaltantes qui chahutent un peu vos croyances et votre approche habituelle de l'amour et de la relation. Pas sûr que de ces liens durent toujours mais vous cherchez pour l'instant davantage à jouir du moment présent qu'à vous engager ad vitam aeternam.

Abandonner le rôle du sauveur
En 2016, vous faites face au défi de concilier votre désir de prendre du bon temps, de renouveler vos échanges avec l'autre, d'apporter un peu de fantaisie dans votre quotidien avec l'impérieuse nécessité d'être vous-même. L'exercice semble un peu difficile à accomplir et surtout à réussir. D'autant que certains aspects du ciel (et notamment le carré qui s'est formé depuis novembre 2015 entre Saturne et Neptune) semblent vouloir jeter une ombre sur le climat à la maison et vous confronter à une problématique familiale qui pourrait peser et vous placer face à certains dilemmes. Votre existence progresse lentement mais sûrement vers autre chose, ailleurs ou autrement. Vous ressentez le besoin d'évoluer, de faire bouger les lignes Angelique mais vous pourriez être tenté de vous sacrifier pour protéger les vôtres (vos enfants ?). Jusqu'en septembre, vous devez parfois avancer à vue et composer (en juin, en septembre) avec des frustrations qui vous donneront l'impression que vous êtes prisonnier de situations pesantes. Pas question que cela dure car vous n'êtes décidément plus prêt à renoncer à ce que vous êtes devenu, souvent à la force du poignet et après mûre réflexion.

Trouver l'équilibre entre vie privée et vie publique
Vous vous sentirez souvent coincé entre deux feux. Avec d'un côté un clan à soutenir ou à reconstruire, en laissant parfois derrière vous un passé qui vous tirait trop en arrière, et des ambitions sociales très présentes jusqu'au début septembre. En effet, Jupiter vous pousse à voir plus grand, plus haut. Attention à ce que cette soif de reconnaissance ne contrarie pas trop votre besoin irrépressible de structurer votre identité profonde car vous pourriez alors vous heurter à des murs et endurer des pressions qui vous couperont les ailes à plusieurs reprises (en mars et en mai). En 2016, il vous faudra plus que tout faire des choix qui vous ressemblent vraiment.

Des ouvertures et soutiens qui se multiplient
Ce n'est qu'à partir de la rentrée que vous commencerez à tracer votre route en évacuant peu à peu les écueils et barrières que le destin et vos propres doutes placent sur votre parcours. En effet, le 9 septembre, Jupiter vient donner un sérieux et joyeux coup de pouce à vos projets qui devraient alors décoller. Les interrogations laissent la place à quelques certitudes qui devraient, d'ici à décembre 2016, vous propulser en avant, sur la bonne voie, celle que vous aurez choisie en conscience, parfois après moult hésitations et interrogations. Vous parviendrez à réunir enfin cette absolue nécessité d'être vous-même à la possibilité de vivre des amours moins conventionnelles, susceptibles d'enrichir votre existence, d'élargir votre vision de l'amour et de l'autre. Fini le temps des concessions abusives, place à l'opportunité d'allier l'agréable à l'essentiel, la créativité à la profondeur et de vivre désormais Angelique en conscience... à votre guise.


1er décan (23 novembre-2 décembre) : Aimer mais pas à n'importe quel prix
En novembre 2015, vous avez pu être confronté à des épreuves familiales qui influencent encore votre début d'année et risquent de noircir un peu votre tableau sentimental. Entre fin septembre 2016 et fin janvier 2017, Neptune effectuera un dernier tour de piste dans le domaine de votre thème dédié à la famille (vos parents mais aussi le clan que vous avez vous-même créé). Le moment de vous débarrasser définitivement de ce qui entrave encore votre bonheur et de définir durablement les bases sur lesquelles vous souhaitez désormais construire.
En couple, depuis l'automne 2015, vous avez peut-être l'impression de naviguer à vue. Vous comprenez que certains repères du passé s'évanouissent d'eux-mêmes ou sont à éliminer pour grandir et vous accomplir plus pleinement dans votre vie affective. Il y a peut-être des adieux à faire, des schémas auxquels il faudra renoncer mais vous êtes a priori prêt à franchir un cap vers plus de maturité. Vous hésiterez en janvier mais saurez sans doute trancher entre le 6 mars et le 27 mai ou entre le 2 et le 24 août. Vénus sera votre alliée en tout début d'année, jusqu'au 7 janvier, entre le 12 et le 20 avril, entre le 24 mai et le 1er juin et entre le 18 et le 26 octobre, où elle boostera votre charisme. Comptez également sur Jupiter entre le 9 septembre et le 26 octobre pour rebondir en amour, en amitié et en affaires.

Célibataire, des nuages obscurcissent vos relations familiales depuis l'automne 2015. Entre pertes, renoncements et sentiment d'être parfois bien seul au monde, vous aspirez à vivre une vie qui vous ressemble et surtout respecte votre quête d'authenticité, sans toutefois vous enfermer, vous ligoter. Un brin de fantaisie alliée à votre souci fondamental d'être totalement vous-même ? C'est à partir de la rentrée que vous reprendrez vraiment en main votre destin. Vénus vous permettra à plusieurs reprises d'alléger la charge et, pourquoi pas, de faire mouche mais vous serez beaucoup plus libre de vos mouvements et disposé à vibrer et à vous attacher entre septembre et la fin de l'année.

2ème décan (3 décembre-12 décembre) : Tirer un trait sur le passé
Saturne vous presse de grandir, de mûrir et d'identifier, souvent au prix d'un relatif isolement, qui vous êtes vraiment. Neptune tend à dissoudre les structures anciennes, celles qui ont fait leur temps, vous traversez en 2016 une période où, bon gré mal gré, vous allez devoir privilégier votre authenticité, quitte à renoncer à un confort moral ou matériel qui ne vous soutient plus qu'arbitrairement. C'est en fin d'année que vous mesurerez le chemin parcouru vers vous-même et les progrès accomplis vers un bonheur acquis au travers de renoncements mais qui pourraient bien vous réconcilier avec une version plus légère et plus décomplexée de l'amour.

En couple, la vie de famille sera un peu lourde à gérer cette année. Le carré Saturne-Neptune plombe vos échanges au sein du clan ou distille des épreuves susceptibles de vous aider à lâcher prise, à renoncer à des schémas du passé dépassés. Vous aspirez à une existence moins responsable des autres et plus en adéquation avec vos propres besoins. C'est bien à partir de la fin octobre que vous toucherez au but et pourrez alors espérer terminer l'année en beauté, réconcilié avec le monde, l'amour et surtout, en amour... avec vous-même.
Célibataire, vous avez l'impression (en mars, mai, juin et septembre) que vous êtes un peu cerné par les difficultés, votre famille vous accapare et souvent vous pèse... Pas question pourtant de faire l'impasse sur des problématiques qui traînent en longueur et doivent être abordées et réglées en 2016. À la clef, votre authenticité et la possibilité de définir votre voie d'accès personnelle au bonheur, avec toutes les chances de l'atteindre avant la fin de l'année. Profitez de Vénus pour marquer les cœurs entre le 7 et le 15 janvier, entre le 13 et le 21 avril, entre le 1er et le 9 juin et enfin entre le 26 octobre et le 3 novembre où vous aurez le vent en poupe et des ailes aux talons.

3ème décan (13 décembre-21 décembre) : Belles perspectives
Vous devriez, cette année, passer entre les gouttes. Les aspects sombres que distille le cosmos et qui touchent les deux autres décans ne vous atteindront guère et vous aurez sans doute la possibilité, notamment en fin d'année, de franchir un cap, de consolider une histoire ancienne ou récente sans renoncer à votre soif de fantaisie.
En couple, vous ressentez à partir d'avril le besoin d'épicer votre vie sentimentale, de renouveler vos schémas et de mettre un grain de folie dans un quotidien qui finit par vous ennuyer. Gare à l'élu s'il ne vous suit pas dans vos désirs, vous pourriez être tenté d'aller voir ailleurs. Aucun risque cependant si votre duo a su rester complice au fil du temps, vous profiterez alors de l'effervescence sensuelle pour rallumer la flamme. En toute fin d'année, Saturne vous permettra de cerner de près vos besoins, vos priorités et vous permettra alors d'allier l'agréable... à l'essentiel. Pas sans quelques décisions d'importance à prendre mais avec toutes les chances qu'elles tournent à votre avantage si vous agissez en conscience et consentez à prendre activement votre destin en main.
Célibataire, vous subirez, mais de loin, l'influence d'un ciel bas qui peut noircir le tableau des deux premiers décans mais vous en profiterez pour tirer les leçons du passé et sauter à pieds joints dans les opportunités qui ne manqueront pas de renouveler votre vie affective, de mettre du piment dans vos amours. La fin de l'année peut vous inciter à vous engager dans une histoire récente ou à craquer pour quelqu'un qui répondra autant à votre envie de fantaisie qu'à votre soif d'authenticité... impérieuse.

Horoscope sagittaire 2016 : vie sociale, travail




Des enjeux... et des freins
Depuis août 2015, Jupiter vous invite à vous dépasser, à oser, à revendiquer plus de pouvoir, plus d'autorité mais il vous expose parallèlement à devoir supporter des défis que vous aurez parfois un peu de mal à relever. En effet, la conjoncture économique plutôt morose, du moins jusqu'à la fin de l'été, ne favorise l'expansion de personne et pourrait brider quelque peu votre envolée. D'autant que Saturne, qui vous presse de vous interroger sur le fond, sur vos besoins essentiels, peut restreindre votre marge de manœuvre notamment en mars, mai, juin et septembre, vous serez souvent confronté à des défis et tests qui ne vous faciliteront pas la tâche.

Beaucoup (trop ?) de responsabilités
Ainsi devrez-vous supporter des charges familiales qui vous retiendront à la maison et accroîtront parfois considérablement vos responsabilités. Vous devrez également tenter de préserver de l'espace et du temps pour cerner de près votre nouvelle identité, et privilégier votre restructuration personnelle. Vous oscillerez donc souvent entre l'envie de vous retirer dans votre bulle pour comprendre votre mode de fonctionnement en évolution constante et l'obligation de résister à une pression sociale ou familiale qui exige beaucoup et pourrait finir par vous épuiser.

Prenez du recul
Vous aurez également le sentiment, au moins jusqu'en août, qu'il vous faut agir avec la plus grande prudence pour éviter les éventuels coups bas ou chausse-trappes qui vous guettent, juguler une impatience qui pourrait finir par vous nuire. Retenez vos élans entre le 3 janvier et le 6 mars, vous aurez tout intérêt à peaufiner vos stratégies pour parer aux éventuelles critiques de vos pairs. Rongez votre frein entre le 27 mai et le 2 août, vous préparerez mieux le terrain de vos succès futurs en observant l'entourage, en identifiant l'adversité plutôt qu'en fonçant à bride abattue vers vos buts. Vous serez plus efficace entre le 6 mars et le 27 mai où, malgré la rigueur du ciel, vous lancerez des perches que vous aurez toutes les chances de rattraper ensuite : à partir d'août mais encore davantage à partir de l'automne.

Une fin d'année qui promet
Jupiter vous expose sur le devant de la scène depuis l'été 2015, parfois à vos risques et périls et pas sans essuyer quelques déceptions ou frustration en mars, mai, juin et septembre. Il favorisera davantage vos projets et vous accordera des soutiens efficaces à partir du 9 septembre. Les perspectives d'avenir semblent enfin correspondre à ce que vous en attendiez. L'opportunité existe d'innover, de créer, sans renoncer à continuer votre parcours intérieur et, en fin d'année, des protections devraient vous aider à conclure en beauté sur quelques succès un cycle un peu tourmenté, chaotique. En décembre (mais déjà dès octobre), le vent tourne, les portes s'ouvrent, pas sans décisions importantes et, pour certains, un peu difficiles à prendre. Mais vous avez l'assurance que les choix faits le seront... en conscience et vous garantiront une sécurité longtemps recherchée, Angelique sans altérer ou brider votre besoin de fantaisie qui vous permettra alors illico de sortir du lot.

1er décan (23 novembre-2 décembre) : Une rentrée intense
Vous gérez depuis l'automne 2015 des charges familiales lourdes et vous devez composer avec des responsabilités qui réduisent votre marge de manœuvre. Essayez de garder le recul nécessaire jusqu'à la fin de l'été pour placer vos coups sans trop vous exposer et pour déjouer les tours de l'adversité en janvier. Entre le 6 mars et le 27 mai et en août, Mars vous dote de l'énergie nécessaire pour vous colleter à une réalité parfois un peu rude. Mais c'est bien à la rentrée que vous aurez la possibilité d'obtenir les soutiens qu'il vous faut pour enfin sortir d'une période de relative obscurité. Il est temps désormais de regarder vers l'avant. Vous êtes conscient de vos atouts et maîtrisez vos faiblesses. Vous êtes prêt à passer à la vitesse supérieure. Jupiter vous facilite la tâche entre le 9 septembre et le 26 octobre, il vous ouvre des portes, vous permet de bénéficier de l'appui d'un réseau, d'un clan pour réaliser un travail qui vous tient à cœur et sera réalisé en collaboration plutôt qu'en solo.


2ème décan (3 décembre-12 décembre) : Résultats positifs assurés... en fin d'année
C'est bien vous qui êtes le plus exposé en 2016 aux conflits cosmiques et étincelles du ciel. Entre la famille qui pose problème et les pressions au travail qui vous maintiennent à cran, vous aurez parfois fort à faire pour garder l'équilibre. Vous devrez prendre votre mal en patience aux alentours du 23 mars, du 26 mai, du 18 juin et du 10 septembre où les pesanteurs ou frustrations vous déprimeront un peu et où vous aurez parfois envie de baisser les bras. Surtout pas : évitez de vous exposer, de prendre la mouche et de provoquer qui que ce soit entre le 22 janvier et le 11 février. Agissez, mais pas sans discernement ni prudence, entre le 24 août et le 11 septembre mais n'espérez vraiment sortir la tête de l'eau, concrétiser vos projets qu'à partir de fin octobre où le ciel s'éclaire et vous récompense alors pleinement de vos efforts. Plus mûr, plus conscient de vos possibilités et de vos limites, vous saurez alors choisir la ligne de conduite adéquate pour tracer votre route vers les sommets tout en respectant votre nature et vos besoins profonds. N'oubliez pas d'exploiter votre grain de folie qui, assurément, fera la différence et vous permettra de finir l'année sur d'excellents rails. Utilisez alors tous vos atouts : appuis, admirateurs, sponsors, pour servir une cause collective qui correspondra a priori à vos besoins essentiels.

3ème décan (13 décembre-21 décembre) : Sortir du lot.
Malgré un ciel plutôt bas pour tout le monde en 2016 et une conjoncture économique un brin déprimante, vous éviterez a priori les écueils qui ne manqueront pas de déstabiliser et d'inquiéter les deux premiers décans. Vous disposez d'atouts solides pour briller et vous emparer du pouvoir et la fin d'année vous promet une ascension qui, pour certains, pourrait être fulgurante. Pas sans quelques décisions et risques à prendre mais avec la garantie que ce que vous poserez en décembre vous ouvrira des portes et sans doute orientera votre futur sur les bons rails. Des succès à prévoir et un parcours épargné par les remous : restez cependant en position d'observateur entre le 11 février et le 6 mars et à partir du 27 mai jusqu'au 2 août où vous aurez parfois fort à faire pour cerner les intentions de ceux qui, peut-être, vous envient. Peaufinez vos stratégies, affûtez vos plans et tenez-vous prêt, dès l'automne, à franchir un cap et à rebondir en première ligne pour porter un projet collectif vous permettant parallèlement de faire valoir votre originalité de ton qui brûle depuis avril de s'exprimer.


Horoscope sagittaire 2016 : bien-être




Saturne qui occupe votre signe depuis fin décembre 2014 tend à vous éloigner du monde. Vous vous isolez, parfois inconsciemment, pour creuser vos motivations profondes et cerner vos nouvelles priorités. Vous grandissez mais vous avez souvent l'impression de devoir payer le prix fort pour accéder à cette maturité. Des soucis liés au clan familial, des sacrifices que vous avez de plus en plus de mal à consentir ou la nécessité d'un éloignement de votre famille pèsent sur votre moral et pourraient finir par fragiliser votre équilibre. D'autant que, jusqu'à la mi-septembre, vous luttez également sur le front professionnel où les charges sont importantes et les défis pompent considérablement dans vos réserves, loin d'être inépuisables. Soyez très vigilant entre le 3 janvier et le 6 mars et entre le 27 mai et le 2 août où des énergies réprimées pourraient finir par vous faire sortir de vos gonds et vous pousser à prendre des risques, à vous blesser ou à épuiser vos ressources. Entre le 6 mars et le 27 mai et entre le 2 août et le 27 septembre, Mars présent dans votre signe vous dope mais ne vous autorise toutefois pas à dépasser les bornes. Vous retrouverez a priori le moral et la forme à partir de l'automne où vous serez en accord avec vos projets, soutenus par vos amis et vos amours et prêt à regagner du terrain et à accélérer le mouvement.

1er décan (23 novembre-2 décembre) : Tourner une page
L'automne a pu vous réserver des épreuves, notamment en famille où des séparations, deuils réels ou symboliques et éloignement vous ont mis le moral en berne et sapé vos ressources. Ne jouez pas avec le feu en 2016 où vous subirez encore pendant un moment un ciel de traîne qui vous donnera l'impression de marcher parfois avec des semelles de plomb. Vous retrouverez le sourire à la rentrée, à partir de la mi-septembre, où Jupiter vous remet en selle, vous libère des pressions et vous ouvre des perspectives d'avenir qui vous réconcilieront bientôt avec la vie.

2ème décan (3 décembre-12 décembre) : Éprouvé mais résistant
Saturne vous pousse dans vos retranchements et vous aurez parfois tendance à vous replier sur vous-même pour cerner de près ce qui vous convient vraiment à vous et plus seulement aux autres. Cette démarche intérieure tirera sur vos réserves et des soucis liés au clan familial ou à des exigences professionnelles achèveront de vous mettre à plat. Vous disposerez du courage et de la résistance nécessaires pour faire face et front et finirez 2016 porté par vos projets et rasséréné par des soutiens actifs qui vous permettront de terminer l'année bien mieux et en meilleur état que vous ne l'avez commencée.

3ème décan (13 décembre-21 décembre) : À l'abri... ou presque
Saturne ne vous atteindra qu'en fin d'année et sous les meilleurs auspices. Neptune ne s'intéresse pas encore à vous et Uranus dope votre créativité, votre soif de nouveauté et de fantaisie à partir d'avril. Vous devriez donc traverser l'année sans trop avoir à souffrir des pesanteurs, lourdeurs cosmiques qui affectent les deux premiers décans. Restez toutefois prudent et avisé entre le 11 février et le 6 mars et entre le 27 mai et le 2 août où Mars, tapi dans l'ombre de votre thème, vous invite à peaufiner vos plans et à cerner l'adversité mais ne vous met alors à l'abri... de rien.




astrologue vosges

Thème astrologique

Un thème astrologique permet de partir à la rencontre de soi-même et offre la possiblité  de cheminer avec plus de conscience.


Je veux mon thème astral

cours d'astrolgoie pr skype

Votre cours d'astrologie par skype

Cours d'astrologie par skype je vous apprends à analyser un thème astral sur la base de votre propre thème : Vous apprenez l'astrologie tout en vous découvrant.


je veux mon cours d'astro

astrologie karmique; développement personnel

Votre thème karmique

l'astrologie karmique est toujours une révélation. On comprend enfin ce que l'on n'avait fait que pressentir sans savoir mettre de mots sur notre douleur.


je veux mon thème karmique

theme astral enfant; astrologie bébé

Astrologie enfant

Le thème pour enfant devrait être entre les mains de tous les parents pour mieux comrpendre votre enfant, mieux le guider.


Je veux mon thème enfant




Google Plus0 Twitteremail

Votre avis sur l'article Horoscope sagittaire 2016






Je suis un être humain

I'm a Stupid Spam-Robot

Commentaires sur : Horoscope sagittaire 2016

Sophie le 05/07/2016
Un grand merci pour cet horoscope plus que réel....une justesse impeccable qui fait plaisir à lire et à relire régulièrement.
votre site internet est une mine d'or, merci encore

Angélique Deprets


medium vosges voyant vosges

Medium - Astrologue - Tarologue

Medium depuis 20 ans et dans les vosges sur Epinal depuis 10 ans, j'exerce la voyance avec foi et conscience. Foi en mes guides et conscience que la mediumnité est un don précieux qui ne se conserve que si l'on se respecte soi et la personne qui demande votre aide.
Astrologue par passion depuis l'âge de 25 ans je pratique l'astrologie médiévale. Je vous explique votre thème astrologique soit par téléphone soit directement à mon domicle dans les Vosges sur Epinal

Contact


3 rue du Gayeton Epinal
Vosges
88000
03 29 43 14 05
info@maat-voyance.com