Voyance voyance mediumnite
Astrologie astrologie; astrologue vosges
Numérologie numerologie; numerologue
Tarots cartomancie; tarot de marseille
Spiritualité spiritualite
Bien-être bien-etre; medecines alternatives


Magnetisme : champs morphiques
Tout est énergie, chaque élément de l'univers est relié à la même toile vibratoire et peut rentrer en résonance avec lui. C'est ainsi que les magnétiseurs soulagent leur patients. Que cela soit à distance ou directement en agissant sur les champs énergie.


magnetisme et champs énergie

Le concept de champ d'un point de vue de la physique

La conception que nous avons de nous-mêmes a toujours été dépendante entre autre des certitudes scientifiques. Pendant des siècles la science ne s'est intéressé qu'à l'apparence des choses, d'où notre insistance à nous voir que comme des corps solides.

Même lorsque les atomes furent découverts, ils n'ont pas été considérés comme quanta d'énergie mais encore comme de la matière.
Pendant longtemps pour les scientifiques, toute réaction physique devait avoir une cause physique.

L'univers fonctionnait pour tous selon le modèle mécanique Newtonien, ou le concept de temps et d'espace étaient réduits à des valeurs absolues (on sait aujourd'hui qu'il n'en est rien). Le monde devait fonctionner selon des lois bien établies, immuables.

Le concept de champ n'est pas une découverte récente. Il devait être connu dans la plus haute antiquité. Les traditions spirituelles anciennes parlaient de l'âme bien plus comme d'un champ de conscience enveloppant le corps-physique que comme d'un objet.

On savait que l'ambre frotté attire sans contact les brins de paille.
La réflexion la plus élémentaire sur le fonctionnement de la boussole conduit à penser qu'il existe dans la Nature une action à distance.

A l'époque moderne, de manière assez paradoxale, c'est la physique qui a fait obstacle au développement de ce concept en raison de son paradigme mécaniste. (Le mécanisme ne voit pas de conscience à l'œuvre dans les phénomènes. Il regarde la Nature seulement comme une immense horloge.

Mais toute chose agit sur toutes choses, tout influence tout. Le jeu d'action, d'interaction et de retour est sans fin. De plus Il existe une multitude de causes qui se croisent dans chaque événement physique et non pas seulement une.

Dernièrement, les scientifiques ont prouvé qu'en laboratoire et dans les mêmes conditions d'expériences menées par des machines et ce de multiples fois, l'observation d'un expérimentateur changeait le résultat de l'expérience.

Comment l'expliquer sinon par une modification due au champ vibratoire de l'expérimentateur. La vision mécaniste ne peut plus tenir debout, car dans ce cas, quelque soit l'expérimentateur, à une cause (conditions de l'expérience) nous aurions eu le même effet (résultat de l'expérience).

Selon Einstein, le champ électro­magnétique imprègne l'espace. Le champ n'a plus la moindre base mécanique et pourtant, il est le siège de processus complexes et il possède à la fois énergie et mouvement. Il peut entrer en relation avec la matière et même échanger avec elle de l'énergie et du mouvement.

Toujours pour Einstein, le champ reste indépendant de la matière et ne doit certainement pas être considéré comme un simple état de la matière, c'est plutôt un état de l'espace. (On sait aujourd'hui que la matière est énergie)


En 1924, Louis de Broglie montre que, de même que les ondes de lumière ont à la fois des propriétés de particules et d'ondes, les particules de la matière ont aussi des propriétés des ondes.
Or La théorie quantique aboutit à une représentation dans laquelle toute matière a un aspect d'onde, y compris les atomes et les molécules plus complexes.

Il faut donc raisonner avec un nouveau concept, celui de champ de matière quantique.

Pour Louis de Broglie, dans les interactions, les champs entrent en relation les uns avec les autres ainsi qu'avec les champs électromagnétiques. Il n'existe plus alors de dualité champ/particule.

Le champ de matière quantique (champ universel) est décrit comme unitaire (toile énergétique) et c'est en lui que se spécifie la probabilité de trouver des quanta (champs énergétiques particuliers) en un point particulier de l'espace-temps.

Comme nous l'avons vu, les particules sont des manifestations de la réalité sous-jacente des champs. Comme les champs ne sont rien d'autre que des états du vide, il faut finalement conclure que le vide lui-même est en fluctuation (l'énergie du vide est le résultat d'un choc frontal entre une particule et une antiparticule qui à la fois s'annihilent mais libèrent une énergie collossale).

Le vide (autre apellation du champ universel) est donc une énergie perpétuellement en mouvement d'où apparaissent et où retournent les quanta (l'énergie) . L'univers entier (y compris vous) apparaît comme un réseau dynamique de structures énergétiques interdépendantes.


Le concept de champ d'un point de vue biologique

La théorie des champs morphiques suggère que, dans les organismes vivants, la morphogenèse est organisée par des champs énergétiques. (Ce concept nous a été confirmé par nos guides)

Les champs énergétiques humains (au nombre de 7 +2) sont intégralement partie prenante dans le processus de formation de l'embryon et ce, dès la conception.
Ils obéissent bien sur à la loi de causalité formative (chaque entité suit la trace que l'autre aura laissé précedemment derrière lui à un niveau vibratoire et énergétique)

Cette théorie suppose l'action d'un champ physique particulier appellé champ morphique qui joue le rôle d'une sorte de moule. ( le champ morphique d'un chien n'est pas le même que celui d'un humain)

Si une modification de comportement d'une entité se produit dans certaines conditions, elle aura aussi pour effet de modifier son champ morphique. Il s'ensuit qu'une autre entité se trouvant placée plus tard dans des circonstances analogues, entrera alors en résonance morphique avec le champ et son comportement sera influencé par lui. (expériences des singes placées à 2000 kms les uns des autres dont le deuxième groupe a répété un comportement totalement nouveau et inhabituel et appris par l'homme au premier)


Ce qu'il faut souligner, c'est que dans le cadre de cette théorie, le monde physique, à travers les champs morphiques, possède donc déjà le prototype d'une mémoire (mémoire collective véhiculée à travers le champ universel) .
«L'hypothèse de la causalité formative suggère que la mémoire est inhérente à la nature » et se transmet à travers les champs morphiques ou champs énergie.

C'est en raison de la présence d'une mémoire cumulative, que la nature des choses devient, par répétition, de plus en plus habituelle.
Nous héritons donc tous de la mémoire collective de notre espèce par résonance morphique des organismes antérieurs de même lignée mais nous sommes aussi soumis à la résonance morphique de notre propre passé ; cette auto-résonance fournit le fondement de la morphogénèse et de nos réflexes instinctifs. ( nos peurs instinctives ont font partie : le noir, se faire manger etc...)

Le comportement n'est donc pas plus programmé dans le système nerveux que la morphogenèse dans les gènes ( si hérédité il y a, c'est par mimétisme et imprégnation entre les deux champs morphiques : celui des parents et du bébé)

On croyait au XIX ième siècle que la mémoire pouvait s'expliquer par la présence de modifications chimiques dans le cerveau. Les tentatives pour les localiser ont toujours échoué, si bien que l'hypothèse n'a tenu que comme un simple présupposé mécaniste : L'idée que la mémoire « doit » dépendre de traces matérielles dans le cerveau.

D'ailleurs des expériences ont été faites : l'homme a appris à des rats certains comportements, puis a détruit la zone du cortex associé au comportement en question : le rat, après un temps de convalescence à continué spontanément et sans nouvel apprentissage d'exécuter parfaitement le comportement appris comme si la mémoire du geste était stocké ailleurs que dans le cerveau. La même expérience a été renouvelée avec des singes.

Ensuite, une fois que ces mêmes rats avaient appris les gestes, les scientifiques se sont aperçus que les générations suivantes (et même des individus éloignés du groupe test au moment de l'expérience) les reproduisaient plus que facilement et avec de moins en moins d'erreurs de génération en génération.

En résumé, les habitudes acquises par certains animaux viennent faciliter l'acquisition des mêmes habitudes par d'autres animaux de la même espèce et cela même en l'absence de tout moyen de connexion physique connu. Et c'est la raison pour laquelle le concept de champ a ici toute sa pertinence.

Pour nos guides, la mémoire est stockée au niveau de notre âme/énergie et est décodée, interprétée, retransmise par notre cerveau. Ainsi la mémoire reste présente, c'est l'accès à cette mémoire qui n'y est plus quand le cerveau est endommagé.

Les humains n'échappent pas au concept de champ et de causalité formative ainsi que cette capacité à se connecter à cette mémoire collective et cumulative.

Si l'on reprend ce qui a été dit jusqu'ici, le vivant, porte, inscrit dans ses différents champs énergie la mémoire à la fois de son espèce, mais aussi de son propre passé, résultant de ses différentes vies successives.

Les médiums et magnétiseurs, capables de voir les champs d'énergie à haute fréquence vibratoire, là ou les autres ne verront rien, peuvent lire la mémoire de ce passé, joyeux ou douloureux.
Chaque parcelle de cet aura, de ces champs énergie fonctionnant comme un hologramme et représentant et contenant le tout permet de délivrer des informations sur l'entité.


Le champ d'énergie humaine et l'aura humaine

On peut le décrire comme un corps lumineux, entourant et interpénétrant le corps physique, chaque sous-corps de ce champ s'interpénétrant et couvrant la précédente et s'étendant au delà aussi.

Toutes les couches contiennent donc le corps et ses organes.
Les corps ou champs énergie composant ce champ global est constitué de 7 couches partiellement et proportionnellement (en fonction de leur élévation vibratoire) reliées au champ universel + 2 qui sont directement et totalement reliées au champ énergétique universel.

La première couche étant la plus proche du corps physique et la plus dense, la septième étant la plus éloignée mais aussi la plus ténue.
Les sept premières couches sont nettement visibles pour un médium guérisseur, les deux autres demandent un entraînement à la vision.
Chaque couche est associée à un chakra. La première couche est donc associée au premier chakra et ainsi de suite jusqu'au septième.

Nos guides nous expliquent que chaque paire de chakra est reliée au 4ème chakra (celui du coeur) par une sorte de tube énergétique qui donne l'impresssion à celui qui n'est pas habitué que les chakras se plantent de manière perpendiculaire dans une sorte de colonne énergétique qui suivrait la colonne vertébrale physique.

Chaque chakra filtre entre autre l'énergie venant du champ universel. Sans eux nous ne pourrions donc vivre, mais nos guides nous mettent en garde contre des idées fausses qui veulent qu'un chakra puisse être ouvert ou fermé. Aucun chakra ne peut-être fermé. N'allez donc pas voir un guérisseur censé vous réouvrir les chakras.

Quand un chakra fonctionne mal, il peut être en hypo fonctionnement (il tourne trop lentement) ou en hyper fonctionnement (il tourne trop rapidement)

Chaque chakra influencera les corps associés : ex : une personne éprouve des difficultés à exprimer ses émotions ou à en avoir, le deuxième chakra trournera en hypofonctionnement. Si un jour elle ressent en elle une colère, cela va colorer le deuxième champ en rouge, si à cette colère est associé un sentiment de haine, le rouge peut devenir bordeaux, voire noir et le 4ème champ se colorer de gris.

Les 7 champs subissent des variations de formes et de couleurs selon notre âge, notre maturité spirituelle, nos émotions, sentiments et nos dérives mentales (perturbations psychiques)





magnetisme

Magnétisme

Le magnétisme vous est proposé par petites séances pour soulager divers maux ponctuels ou récurents.


Magnétisme

astrologie energetique

Astrologie énergétique

Le thème astrologique énergétique permet de découvir quels sont vos centres énergtiques en force et en faiblesse et de choisir avec à propos la ou les pierres en lithothérapie nécessaires.


Thème astrologique

référentiel de naissance tarot de marseille

Référentiel de naissance

Le référentiel de naissance est un outil thérapeutique ou maieutique de développement personnel qui permet de dénouer conflits relationnels personnels ou encore internes. Le tarot de marseille est à lui seul un outil miroir qui permet de faire remonter à la conscience ce que l'âme elle, sait déjà.


Je veux mon référentiel




Google Plus3 Twitteremail

Votre avis sur l'article Magnetisme : champs morphiques






Je suis un être humain

I'm a Stupid Spam-Robot

Commentaires sur : Magnetisme : champs morphiques

Angélique Deprets


medium vosges voyant vosges

Medium - Astrologue - Tarologue

Medium depuis 20 ans et dans les vosges sur Epinal depuis 10 ans, j'exerce la voyance avec foi et conscience. Foi en mes guides et conscience que la mediumnité est un don précieux qui ne se conserve que si l'on se respecte soi et la personne qui demande votre aide.
Astrologue par passion depuis l'âge de 25 ans je pratique l'astrologie médiévale. Je vous explique votre thème astrologique soit par téléphone soit directement à mon domicle dans les Vosges sur Epinal

Contact


3 rue du Gayeton Epinal
Vosges
88000
03 29 43 14 05
info@maat-voyance.com