Voyance voyance mediumnite
Astrologie astrologie; astrologue vosges
Numérologie numerologie; numerologue
Tarots cartomancie; tarot de marseille
Spiritualité spiritualite
Bien-être bien-etre; medecines alternatives


Histoire du magnétisme
Comme pour beaucoup de disciplines, il est toujours difficile d'en retracer l'histoire et son évolution pour des raisons évidentes de transmission qui ne furent pas possibles, pas automatiques (et donc partielles), mal interprétées ou détruites.


La préHistoire du magnétisme

Il est tout à fait raisonnable de penser que dès que l'être humain à su s'apporter un réconfort et un amour mutuel, le besoin de consoler, soulager, guérir se soit fait ressentir.
Mais qui prouvera qu'une mère ait voulu enlever le mal de son enfant blessé ou malade ou un sage du village sur ses chasseurs dans les temps reculés de la préhistoire ?

Et pourtant le magnétisme humain avant même d'avoir pu être pensé ou expliqué, a du être découvert et expérimenté au hasard des différents touchers nés de l'amour et de l'affection porté à son prochain.


Aparté : dans un registre animalier, et bien qu'il n'aient pas une affectivité consciente, ont eux aussi l'instinct de se lécher, de se respirer, se toucher pour aider un des leurs bléssés à se relever. Les mères sont très tactiles et ont le réflexe de se blotir entre eux pour se sentir mieux.

Jusqu'à ce que l'humain ait eu l'idée et l'envie de laisser des traces durables derrière lui et transmettre ainsi aux futures générations ce qu'il avait découvert, il reste très improbable de savoir ce qui s'est vraiment passé (à moins de faire des supputations difficilement vérifiables).


Certains ont avancé l'hyppothèse que les mains retrouvées sur les parois des grottes pouvaient être une tentative de laisser une trace à propos de ce don. Comme personne ne peut physiquement aller voir ce qui en était, on ne saura jamais vraiment avec certitude pourquoi les humains de l'époque les avaient dessinées, rien ne sera prouvé, mis à jour.

Cependant, en écriture automatique nous avons demandé  à nos guides ce qui en était, et voici que qu'ils ont pu nous en dire :

Du temps de la préhistoire, les humains se contentaient de vivre le moment présent et ont tout d'abord accidentellement soulagé autrui sans savoir qu'ils en étaient à l'origine.

Quant aux peintures rupestres de mains n'ont rien à voir avec le désir de s'exprimer sur une quelconque possibilité de guérison, car pour eux les gestes n'étaient pas du tout conscients.

Les peintures rupestres sont nées du hasard, juste un humain qui pose sa main sur la terre puis en se relevant sur un mur et qui s'aperçoit qu'il a laissé une trace.

Avec le développement de la pensée et l'élaboration de la notion de clan et de famille est née tout d'abord le besoin de laisser des traces de leur passage, tout comme nous le faisons aujourd'hui.

Puis le besoin de se particulariser en décorant : de là est né le concept primitif de l'art.



De nombreux millénaires durent s'écouler certainement entre le moment ou les humains pratiquèrent le magnétisme de manière inconsciente (paroles sacrées, rituels du souffle, amulettes protectrices, imposition des mains) et le moment où ils purent faire le rapprochement entre ces gestes et paroles et l'acte de soulagement ou de guérison.

Cependant il est fort probable que cette nouvelle connaissance ne fut transmise qu'oralement pendant de nombreuses ères et ce avant l'avènement des civilisations qui mirent au point les premières formes de transmission écrites.

Nous nous sommes à nouveau renseigner auprès de nos guides, voici que qu'ils ont pu nous en dire :

Au fur et à mesure de l'évolution humaine, du développement de la pensée et de la capacité à analyser, les membres du clan se sont aperçus que certains guérissaient en "touchant" alors que d'autres non et ce même lorsque la mère y mettait tout son amour pour son enfant.

La guérison est venu par les femmes, car c'étaient elles qui étaient au contact des plus jeunes et c'est donc par elles que la conscience de guérison s'est cristalisée, guidées par leur instinct maternel.

Mais pendant bien des millénaires encores, le besoin de transmettre ce savoir ne s'est pas fait ressentir. Dans les groupes, les clans, ils se contentaient de savoir que certains étaient investis de ce "don" et d'autres non.



Avec la maturité et le développement du cerveau, l'humain trouva petit à petit des solutions à la conservation des connaissances, et c'est ainsi qu'apparurent les scénettes conservées sous formes artistiques, sur des poteries, des rochers, des bijoux.

Encore une fois, un problème majeur se pose quand à la compréhension de ses "scénettes" parfois retrouvées (très peu) lors de fouilles.
Si le dessin est moins fugitif que la parole et plus universel que l'écriture, il est aussi plus dépendant de son contexte pour en saisir tout le sens.
Il faudrait donc avoir vécu à l'époque pour en comprendre le contexte. En dehors de ce contexte, difficile de saisir les courants de pensée de l'époque. On ne peut que s'interroger sur leur véritable signification.

De plus les matériaux de l'époque étaient immensément fragiles. Beaucoup de témoignages furent détruits et pas seulement sur ce plan.

Avec les siècles qui continuaient de s'écouler, vint le temps où l'humain s'essaya aux premières formes d'écritures sur des matériaux plus robustes et conservables bien qu'encore destructibles (argile, papyrus, murs).

Les connaissances et notamment le magnétisme n'y échappèrent pas, et bien que quelques éléments parvinrent jusqu'à nous prouvant l'utilisation du magnétisme et l'hypnose en de nombreux endroits du globe, peu de renseignements pratiques et concrets furent retrouvés, tels les méthodes, les outils, les croyances, les maladies soulagées etc..

Il y a plusieurs raisons à cela :

- la fragilité des matériaux évoquée plus haut
- la destruction au cours des conflits et guerres des quelques traces.
- Et la nature même de l'enseignement : dans de nombreuses contrées et y compris en Egypte, l'ésotérisme, la médecine et le magnétisme (le fluide de vie selon leur terme) étaient des sciences dites "hermétiques" et enseignées aux initiés et essentiellement à l'oral et ce même bien après l'apparition de l'écriture, de l'imprimerie et même en europe.

Ces connaissances étaient transmises à des personnes choisies pour les véhiculer, qui se regroupaient dans des temples de vie (en Egypte), des confréries (en Europe).

Aux différentes époques du moyen âge, alors que le pouvoir despotique de l'Eglise s'étendait, furent éliminés sans pitié ceux qui prétendaient tenter éclairer le peuple laissé dans l'ignorance des dernières avancées scientifiques et ésotériques.

Prétendre soulager avec les mains revenait à concurrencer Dieu et donc l'Eglise (stratège politique). L'enseigner revenait donc à vicier les esprits par la prétention. En faire état, les divulguer, revenaient donc souvent à prononcer son arrêt de mort, ou son banissement.

Dans cette ambiance de peur entretenue, les connaissances continuaient de se transmettre sous le manteau, d'initiés en initiés et ne venaient jamais affleurer la conscience du public.




magnetisme

Magnétisme

Le magnétisme vous est proposé par petites séances pour soulager divers maux ponctuels ou récurents.


Magnétisme

astrologie energetique

Astrologie énergétique

Le thème astrologique énergétique permet de découvir quels sont vos centres énergtiques en force et en faiblesse et de choisir avec à propos la ou les pierres en lithothérapie nécessaires.


Thème astrologique

référentiel de naissance tarot de marseille

Référentiel de naissance

Le référentiel de naissance est un outil thérapeutique ou maieutique de développement personnel qui permet de dénouer conflits relationnels personnels ou encore internes. Le tarot de marseille est à lui seul un outil miroir qui permet de faire remonter à la conscience ce que l'âme elle, sait déjà.


Je veux mon référentiel




Google Plus0 Twitteremail

Votre avis sur l'article Histoire du magnétisme






Je suis un être humain

I'm a Stupid Spam-Robot

Commentaires sur : Histoire du magnétisme

Angélique Deprets


medium vosges voyant vosges

Medium - Astrologue - Tarologue

Medium depuis 20 ans et dans les vosges sur Epinal depuis 10 ans, j'exerce la voyance avec foi et conscience. Foi en mes guides et conscience que la mediumnité est un don précieux qui ne se conserve que si l'on se respecte soi et la personne qui demande votre aide.
Astrologue par passion depuis l'âge de 25 ans je pratique l'astrologie médiévale. Je vous explique votre thème astrologique soit par téléphone soit directement à mon domicle dans les Vosges sur Epinal

Contact


3 rue du Gayeton Epinal
Vosges
88000
03 29 43 14 05
info@maat-voyance.com